“Nous retirons le Numéro de Maillot de Didi” : Hommage lors du Match nul Liberté FC – Renaissance CB

Dans un geste empreint de respect et de reconnaissance, Docteur Ali, le Président de la Renaissance Club de Boukoki a orchestré une cérémonie d’hommage à Laouan Illa, plus affectueusement surnommé “Didi”. Cet événement marquant s’est déroulé cet après-midi au stade Municipal de Niamey lors de la mi-temps du match de 18e journée de Super Ligue opposant le Liberté FC à la Renaissance CB.

Et comme pour ne pas frustrer le héro du jour, qui a évolué dans les deux clubs rivaux, le match se termine sur un score de parité, 1-1. En effet Didi a laissé une empreinte indélébile dans le monde du football, tant par ses exploits sur le terrain que par son engagement en dehors des limites du stade. Son passage au sein du Liberté FC et de la Renaissance CB a été marqué par son talent exceptionnel et son dévouement envers le sport.

Sa contribution au Liberté FC et à la Renaissance CB restera gravée dans les mémoires. Au-delà des exploits athlétiques, Didi a su incarner les valeurs essentielles du sport : la passion, le travail d’équipe, le dépassement de soi et surtout la longévité.

Ses exploits resteront désormais de façon physique puisque le maillot numéro 17 de la Renaissance CB est bloqué. Ce geste nous rappelle des hommages rendu par des grands clubs à des grands joueurs comme les numéros 3 et 6 au Milan AC. Pour rappeler à tous les admirateurs du football l’importance du respect et de la reconnaissance envers ceux qui ont marqué l’histoire du jeu.

SUPER LIGUE : Ce que nous réserve la douzième journée de la compétition

La 12e journée de la compétition de Super Ligue a déjà débuté hier avec un duel tendu entre l’AS POLICE et JANGORZO FC, se soldant par une victoire 2-1 en faveur de l’AS POLICE. Cette rencontre permet à l’AS POLICE de souffler un minimum et leur donne le droit de rêver à une progression au classement.

Aujourd’hui, au Stade Municipal, les projecteurs sont braqués sur le match entre Olympic FC et Tagour PC. Les deux équipes, actuellement à égalité avec 14 points au classement, visent à s’emparer de positions plus avantageuses.

Demain, le Stade Régional de Tahoua verra la JS TAHOUA accueillir le leader du classement, ASN NIGELEC, dans un affrontement qui pourrait remodeler le sommet du tableau. Le Stade Général Seyni Kountché sera le théâtre du duel entre Zumunta AC et Akokana FC, tandis que le Stade Municipal verra s’affronter USGN et URANA FC.

Pour rappel l’intensité de la compétition est à son summum, avec ASN NIGELEC et AS FAN en tête, tous deux à 23 points. USGN suit de près avec 21 points. Alors que des équipes telles que AS GNN, AS DOUANES, et OLYMPIC FC sont déterminées à consolider leur position dans le top 6.

Le 19 janvier réserve des matchs cruciaux, notamment la confrontation entre AS FAN et Espoir FC au Stade Général Seyni Kountché, ainsi que le duel entre Sahel SC et Renaissance au Stade Municipal. Le 20 janvier, le Liberté FC tentera de défier AS GNN dans un match qui pourrait influencer les places en milieu de tableau. Les équipes en bas du classement, JANGORZO FC, LIBERTÉ FC, et AS POLICE, auront une occasion de remonter lors des prochains affrontements.

La compétition reste ouverte, promettant des rebondissements passionnants à chaque étape.

Le Liberté FC sacré champion de la Ligue Nationale

Dans l’enceinte du Stade Général Seyni Kountché s’est tenu ce le match comptant pour la finale de la Ligue Nationale. Le duel des deux promus à la Super Ligue a tenu sa promesse avec un match plein d’intensité.

C’est le Liberté FC qui sort vainqueur de la finale dans la séance des tirs au but. En effet les bleus et blancs de Niamey bien qu’ayant concèdé le premier but sur penalty s’arrachaient pour recoller à leur adversaire sur une faute de main du gardien de but du Jangorzo FC.

Pour rappel le Liberté FC et le Jangorzo FC vainqueurs respectifs des poule A et B évolueront en Super ligue la saison prochaine.

Ligue Nationale : Finale Gate, le Jangorzo mécontent du choix du stade

Dans une lettre adressée au CE de la FENIFOOT rendue publique et qui semblait bien officielle, les dirigeants du Jangorzo FC accusent réception de la correspondance invitant les clubs finalistes à Niamey pour jouer la finale.

Se sentant lésé par cette décision, le Jangorzo demande un changement de lieu au cas contraire elle se retirera tout simplement de la compétition et laissera la victoire à son adversaire le Liberté.

Dans l’attente de l’authentification de cette lettre qui utilise des termes non diplomatique, la fédération se retrouve alors dans la position de donner une réponse rapide pour permettre aux clubs de mieux se préparer ou pas.

Ligue Nationale : La finale au Stade Général Seyni Kountché

Ce sera ce 6 Août à Niamey que les deux clubs sortis leaders des groupes s’affronteront pour décider du champion ultime de la Ligue Nationale qui succédera à la JS Tahoua. L’information nous proviient d’ une lettre que la fédération a adressé aux clubs concernés.

Lettre de la Fédération Nigérienne de Football

En effet, après six mois de compétition, la Ligue Nationale le Liberté FC leader du Groupe A va défier le Jangorzo FC vainqueur du groupe B. Déjà promus en Superligue pour la saison prochaine, l’enjeu sera le titre de champion de la compétition de Ligue Nationale.

En termes technique, toutes ces deux équipes finalistes se présentent avec des atouts de taille.

Si le Liberté FC a dominé son groupe pour finir tranquillement devant ce fut un parcours plus difficile pour le Jangorzo FC qui a souffert jusqu’au bout.

Équipe de Liberté FC/ Crédit Excellency Production

Le Jangorzo en ce moment est une équipe bien plus expérimentée et habituée de gros matchs que le Liberté qui arrive à ce niveau après plus de quinze années.

Équipe de Jangorzo FC/ Crédit

Le Liberté bénéficie de la position du match mais celà demeure très rarement un avantage surtout à Niamey.

Les deux bleus voudront coûte que coûte ajouter un titre à leur palmarès et c’est l’occasion de faire rêver leur supporteurs.

Ligue Nationale : Liberté FC nouveau leader de son groupe

Ce Vendredi 3 Juin, au sein du Stade Municipal de Niamey avait lieu un match entrant dans le cadre de la Ligue Nationale. Cette ligue correspond au championnat national de football de la deuxième division.

Équipe du FC Liberté

Cette rencontre qui a réuni un public assez grand comptait pour des matchs de la huitième (8e) journée. A l’issus de la rencontre le Liberté FC bat l’équipe de l’Université Abdou Moumouni par le score de un but à zéro (1:0).

Équipe de l’ AS UAM

Un résultat qui a mis du temps à se dessiner. Il n’a fallu que les ultimes minutes pour que joueurs du Liberté dans leur bleus traditionnels trouvent la faille sur corner. Le Liberté confirme sa deuxième victoires de suite tandis que l’UAM qui évoluait en blanc continue le freinage et connais désormais une seconde défaite de rang.

Grâce à cette victoire, le Liberté FC arrache le leadership et profite du faux-pas du Dankassawa qui dans l’autre match de la jour a été accroché par le AS Zam.

Continuer à recevoir les informations en vous abonnant ci-dessous

P