Super Ligue du Niger : Tensions et Suspense pour la 27e Journée

Entamée ce Samedi 18 Mai avec la rencontre opposant l’Espoir Football Club au Tagour Provincial Club, la vingt-septième (27e) journée de la Super Ligue du Niger promet des face à face tout aussi alléchantes.

Trois matchs prévus ce dimanche

En attendant la réponse de la commission d’homologation sur leur rencontre non disputée, la Nigelec et le Zumunta AC reviennent sur les pelouses. Au Municipal, la Nigelec jouera face à la Renaissance tandis qu’un duel à l’ancienne opposera le Liberté au Zumunta AC.

Dans un duel de deuxième partie de tableau la JS Tahoua recevra le Jangorzo FC au stade régional de Dosso.

Le duel à distance des leaders

Alors qu’elle vient fraîchement de reprendre la tête du championnat, l’AS FAN peut renforcer sa position, mais il faudrait passer sur la très belle et cohérente équipe de l’Urana FC auteur d’un match nul face à la garde lors de la journée précédente.

L’attaque de l’ AS GNN restée muette lors de son précédent match se doit de se ressaisir face à l’Akokana FC lanterne rouge du classement.

Le calendrier complet

SUPER LIGUE : la course au titre de plus en plus intense [24e journée]

Zéro – Zéro, c’est sur ce score que l’arbitre a mis fin au match entre l’AS FAN et l’AS Police pour la clôture de la vingt-quatrième (24e) journée de la Super Ligue du Niger. Malgré une multitude d’occasions de parts et d’autres, les bérets verts et noirs ne parviennent pas à faire vibrer le stade Général Seyni Kountché de Niamey.

A égalité de points avec l’AS GNN, l’AS FAN cède avec cette dernière. Victorieuse à Maradi, l’AS Douanes aussi revient à hauteur de l’ASN Nigelec. Lesté à cinq longueur des échappés l’USGN est isolée à la cinquième position.

Dans le bas du tableau pour la lutte au maintien, le Zumunta AC (14e) et le Liberté FC (13e) gardent leur distance avec la zone rouge composée du Tagour PC (17e), d’ Akokana FC (16e) et de l’Espoir FC (15e). 

SUPER LIGUE : L’ AS GNN sort leader face à l’ASN Nigelec, Cheick-Omar Diabaté aimerait bien que ça reste ainsi.

Ce Dimanche 5 Mai au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, le match d’ouverture de la vingt-quatrième (24e) journée de Super Ligue a vu la victoire l’association sportive de la garde nationale du Niger qui s’impose un but à zéro face à l’association sportive de la Nigelec. 

Le seul but de la rencontre intervenu à la 5e minute de jeu est l’œuvre de l’attaquant de la garde Abdullah Jaffaru très en forme. En effet, le jeune nigérian déjà double buteur la semaine à Dosso réussit à marquer encore ce soir.

Désormais leader provisoire en attendant le match de l’AS Fan, Cheick-Omar Diabaté se réjouit du résultat qui permet d’éloigner un adversaire direct et des potentialités que lui offre son effectif qui malgré le manque de réussite de sa star Adebayor réussi qu’en même à s’en sortir. Parlant de sa place actuelle de leader, l’entraîneur de la garde explique que c’est la meilleure position car elle permet lorsque l’on gagne non seulement de mettre la pression sur les poursuivants mais aussi de pouvoir compter sur soi-même.

Sur la pelouse synthétique du Municipal, le choc des dangers n’a pas donner de vainqueur entre l’Espoir FC de Zinder et le Zumunta AC (1-1).

SUPER LIGUE : L’ASN NIGELEC NEUTRALISE LA DOUANES ET REVIENT DANS LA COURSE [22e JOURNÉE]

La vingt-deuxième (22e) journée de la Super Ligue s’achève cet après-midi de Lundi avec deux rencontres dans la capitale Niamey. D’un côté au Stade Municipal le classique Zumunta AC – Sahel SC  de l’autre au stade Général Seyni Kountché la Nigelec battait sur la petite des marges la Douanes.

Résumé ZAC -SSC

Malgré une grande domination dans le jeu par les jaunes et verts du nouveau marché, le Zumunta AC arraché un point précieux. Les jaunes de Zongo ont presque réussi à piéger le Sahel en marquant après le premier quart d’heure sur une de leur rare occasion. Le but est marqué par Soumaila Oumarou Assoumane qui reprend parfaitement le centre venu du côté droit. Le Sahel garde le ballon mais dans cette 1ère période c’est bien le ZAC qui se montre plus dangereux. Le buteur échoué d’ailleurs de peu à aggraver le score avant la mi-temps.

Sans prendre le temps de tergiverser le Sahel SC revient à égalité juste à la sortie des vestiaires par Issoufou Hinsa Boureima. A la différence de la première période les Sahéliens sont plus dangereux mais malgré un grosse pression menée le score ne changera pas.

Classement

Grand gagnant de cette journée la Nigelec reprend la seconde place à la Garde et se colle à deux points du leader. Le Sahel SC qui conserve sa place devra tout de même patienter pour franchir la barre des 30 points. Le Zumunta AC quant à lui grappille un point précieux dans la lutte pour le maintien.

Pour rappel les matchs complets joués de la 22e journée se présentent ainsi qu’il suit :

La Super Ligue du Niger reprend ses droits: Des matchs explosifs en perspective ce weekend!

La Super Ligue du Niger revient ce weekend avec les matchs de la vingt-deuxième (22e) journée. Après plus d’un mois de pause. C’est dans cette atmosphère caniculaire d’Avril que chacune des équipes engagées va reprendre son destin en main et tenter d’atteindre ses objectifs.

Ce Samedi, l’attention doit être portée sur le match de l’Espoir FC de Zinder très mal en point reçoit le Liberté FC pour une opération survit au Stade Lawan Didi.

Les derbies palpitants que nous réserve la vingt-deuxième (22e)  sont prévus ce dimanche et il concerne le choc entre l’AS GNN (2e) championne en titre et l’USGN (5e) de Harouna Doulla et ce Lundi avec la réception de la Douanes (4e) par la Nigelec (3e).

SUPER LIGUE : La course au titre s’intensifie avant le break Ramadan

Ce weekend en Super Ligue du Niger a débuté la vingt-unième (21e) journée. Alors que le championnat s’apprête à connaître une pause Ramadan, les clubs avaient à cœur pour certains de ses remobiliser tandis que pour d’autres c’est resserrer le vis. C’est dans ce cadre que trois rencontres ont été disputés ce Samedi 9 Mars 2024.

Au Stade Général Seyni Kountché de Niamey, le leader se rassure avant la trêve grace à une victoire chèrement acquise sur la Renaissance CB. Il faut dire que c’est la première victoire des FAN depuis le début de la phase Retour de la Super Ligue. De l’autre côté au Municipal c’est la Police qui réussi à tirer son épingle du jeu dans le duel de milieu de tableau face au Liberté FC.

A Maradi, la garde prétendants très sérieux à sa propre succession et renforcé par un Adebayor dans un état de grâce humilie la JS Tahoua sur le score sans appel de huit à un(1-8). Avec cinq (5) points en retard et un match en moins, le mano à mano continuera donc entre les deux leaders après le mois béni de Ramadan.

Les autres prétendants au titre joueront à fond leur chance ce Dimanche afin de conserver l’espoir d’une belle dernière ligne droite. En effet difficile sortie pour l’USGN qui tentera de prendre sa revanche sur la pelouse du Jangorzo FC. Les bleus de Maradi Victorieuses des FAN est une équipe très en forme. L’AS Douanes et l’ASN Nigelec devront se montrer prudents afin d’ éviter les pièges des mal classés.

“Nous retirons le Numéro de Maillot de Didi” : Hommage lors du Match nul Liberté FC – Renaissance CB

Dans un geste empreint de respect et de reconnaissance, Docteur Ali, le Président de la Renaissance Club de Boukoki a orchestré une cérémonie d’hommage à Laouan Illa, plus affectueusement surnommé “Didi”. Cet événement marquant s’est déroulé cet après-midi au stade Municipal de Niamey lors de la mi-temps du match de 18e journée de Super Ligue opposant le Liberté FC à la Renaissance CB.

Et comme pour ne pas frustrer le héro du jour, qui a évolué dans les deux clubs rivaux, le match se termine sur un score de parité, 1-1. En effet Didi a laissé une empreinte indélébile dans le monde du football, tant par ses exploits sur le terrain que par son engagement en dehors des limites du stade. Son passage au sein du Liberté FC et de la Renaissance CB a été marqué par son talent exceptionnel et son dévouement envers le sport.

Sa contribution au Liberté FC et à la Renaissance CB restera gravée dans les mémoires. Au-delà des exploits athlétiques, Didi a su incarner les valeurs essentielles du sport : la passion, le travail d’équipe, le dépassement de soi et surtout la longévité.

Ses exploits resteront désormais de façon physique puisque le maillot numéro 17 de la Renaissance CB est bloqué. Ce geste nous rappelle des hommages rendu par des grands clubs à des grands joueurs comme les numéros 3 et 6 au Milan AC. Pour rappeler à tous les admirateurs du football l’importance du respect et de la reconnaissance envers ceux qui ont marqué l’histoire du jeu.

SUPER LIGUE : ” phénomène Adé” le Catalyseur du Succès pour l’AS GNN ?

Depuis l’arrivée tant attendue de Victorien Adebayor au sein de l’équipe de l’AS GNN lors du dernier mercato, le champion a connu une véritable résurgence dans la Super Ligue. Malgré la controverse qui entoure souvent la star du football nigérien, son impact positif sur l’équipe de Cheick-Omar Diabaté a été rapide et indéniable.

Lors du match d’aujourd’hui comptant pour la dix-septième journée face à la Renaissance CB, Adebayor s’est illustré avec deux sublimes réalisations, scellant ainsi une victoire cruciale pour la garde. Il est important de rappeler que l’attaquant, qui est également le meilleur buteur de la sélection nigérienne, était sans club lors de la première partie de la saison. Son arrivée à l’AS GNN a donc été un véritable coup de maitre pour le club, qui cherchait à renforcer son effectif sur le plan offensif.

Certes, Adebayor a connu un début difficile chez les gardes avec une défaite lors de son premier match, mais depuis lors, l’AS GNN a enchaîné une série impressionnante de trois victoires consécutives et renouvelle ses ambitions pour sa couronne.

L’AS GNN désormais deuxième (avant le match de l’ASN Nigelec) au classement et reléguée à dix points de l’AS FAN peut se permettre de rêver d’une remontada.

SUPER LIGUE : AS DOUANES/AS GNN -Une victoire qui a pris du temps à se décider

Le choc de la seizième (16e) de la Super Ligue du Niger a tenu tout ses promesses. Le public venu en masse dans l’enceinte du Stade Municipal de Niamey fut le témoin privilégié d’une rencontre pleine de tension entre la Douane et la Garde deux de plus grosses écuries.

Début de match tout en maîtrise de Douanes

Tout de blanc vêtus , ce sont les douaniers qui d’illustrent en premier en marquant de la tête sur un corner. En effet, sur un corner de la gauche vers la droite, Mohamed Abdourahmane ex sociétaire du Liberté FC saute plus haut que tous et propulsé le ballon dans les cages de Babari Yahaya. Les bien en place arrivent à contenir les velléités des gardes mais le score ne bougera pas jusqu’à la fin de la première période où Amadou Hamza arbitre du jour renvois les deux équipes au vestiaire.

De retour des vestiaires, la physionomie ne change pas et les douaniers semblent bien préparés. Les hommes de Zakariyaou Ibrahim maîtrisent le match et obligent Cheick-Omar Diabaté coach de l’AS GNN à effectuer des remaniements tactiques.

Un fait de jeu qui change le court du jeu

Avec l’entrée supplémentaire de joueurs plus offensifs le danger se rapproche des buts d’Abdoul Razak Djibrilla. Justement, c’est sur un long ballon dans la surface pour le nouvel entrant Abdullah Jaffaru que l’arbitre siffle penalty pour les Rouges et jaunes. Les contestations n’empêcheront pas Victorien Adebayor de transformer le pénalty et marquer son troisième buts en Super Ligue à la 77′. Tel un boxeur projetté dans les cordes, les douaniers ne s’en remettront pas de ce but et encaissent le coup fatal à dernière minute du match.

C’est Mahamadou Salamoun, le latéral droit de l’AS GNN mis en misère toute la rencontre qui délivre les siens et offre une victoire précieuse aux champions en titre. Sur le classement, l’AS GNN profite de la victoire pour dépasser son adversaire du jour et positionne désormais à la troisième place derrière l’ASN Nigelec.

SUPER LIGUE : [J16] Battu par le Sahel SC, l’entraîneur du TPC pointe du doigt l’arbitrage

C’est au stade Municipal de Niamey que le Sahel Sporting Club signe sa cinquième (5) victoire de la saison en Super Ligue. Les jaunes et verts triomphent du Tagour PC de Dosso sur le score de deux buts à zéro (2-0).

Auteur d’un bon début de match, le Sahel SC fait la différence avant la fin des 45 premières minutes du match. Le premier but est inscrit par Abdoul Fataou sur une action collective bien menée, le second lui est inscrit sur un penalty transformé par le Serial buteur Zakari Issa qui est désormais à huit (8) réalisations.

Très maladroit devant, le Tagour PC réalise une bien meilleure deuxième période. Le score ne changera pas tout de même jusqu’au coup de sifflet final donné par Mohamed Ali.

Pour l’entraîneur de Tagour PC très remonté à l’issue de rencontre, la déception est immense. Même s’il reconnait la bonne entame de match des Sahéliens, il explique que les raisons de sa défaite se trouvent autre part. Pour Kané Aliou les verts et jaunes ont bénéficié d’un arbitrage maison. Toujours selon l’entraîneur du club de Dosso, les deux buts du Sahel SC sont surtout l’œuvre de la mauvaise interprétation du juge central.

Les dossolais continuent la mauvaise série de défaites et ses retrouvent désormais à la portée de la zone rouge. Dans l’autre match du jour, le duel des jaunes/noirs tourne à l’avantage de la Police qui s’impose sur le score de deux buts à un (2-1). Le classement se présente ainsi qu’il suit :

P